donate to Y@H

Join Our Email List:

Our Sponsors:

Sponsor: Greenfield Savings Bank Sponsor: Glenmeadow Sponsor: Lathrop Communities Sponsor: Health New England Sponsor: Massachusetts Cultural Council Sponsor: Florence Civic and Business Association

Young@Heart Chorus®
30 N Maple Street
Florence, MA 01062
USA

site by ardent design

Press

Leçon d’humanité

by Raphaël Gendron-Martin -
July 13, 2010


Est-ce que 80 serait le nouveau 30? Avec une moyenne d’âge de 81 ans, la troupe de chanteurs Young@Heart pourrait donner des leçons à bon nombre de personnes qui se trouvent trop vieilles à 50 ans. C’est dans une salle Wilfrid-Pelletier presque remplie à pleine capacité que les 25 chanteurs américains se sont produits, mardi soir.

Beaucoup de têtes grises se trouvaient dans l’assistance, mais également plusieurs jeunes curieux de voir ce que les «p’tits vieux» avaient dans le corps. Après un (trop) long vidéo de présentation, qui nous montrait le succès que connaît la chorale partout dans le monde, les chanteurs se sont pointés sur la scène.

De façon acoustique, les 25 aînés ont amorcé le concert avec You Can’t Always Get What You Want, des Rolling Stones. A suivi immédiatement Come As You Are, de Nirvana. Probablement que bon nombre de spectateurs ne reconnaissaient pas les pièces rock originales plus récentes, ce qui peut ajouter au plaisir de la jeune génération présente dans la salle.

Tous vêtus de chemises bleues (ils ont changé pour du rouge après l’entracte), les chanteurs sont apparus très en forme sur la scène. Quelques chaises étaient placées des deux côtés de la scène, au cas où certains voudraient se reposer, mais la majorité ne les ont pas utilisées et sont restés debout tout au long de la prestation.

Alors que plusieurs chansons donnaient le frisson, de par les paroles qui évoquent la mort, le concert a également proposé quelques moments comiques. C’était dans le cadre de Just For Laughs, après tout! Ainsi, il fallait voir la troupe s’époumoner sur Purple Haze, de Jimi Hendrix, ou encore I Wanna Be Sedated, des Ramones.

Du Charlebois et du Bigras!

Après l’entracte, Young@Heart a proposé un medley médical (avec les chansons Cure For Pain, Waiting Room et I Wanna Be Sedated). «Nous sommes vraiment jaloux de votre système de santé, a déclaré le chef de chorale, Bob Cilman. On nous a dit qu’on aurait le même système dans 40 ans.» Par la suite, la troupe a enchaîné avec quelques pièces de Michael Jackson.

Mais c’est en toute fin de parcours que le plat de résistance tant attendu est arrivé. Dans chacun des pays qu’il visite, Young@Heart se fait un point d’honneur d’interpréter quelques chansons locales. Ainsi, les chanteurs ont proposé des chansons canadiennes de Neil Young, Joni Mitchell et Bachman-Turner Overdrive, mais surtout les pièces québécoises Lindberg (Robert Charlebois) et Les trois p’tits cochons (Dan Bigras). Il fallait voir la foule se lever d’un trait pour crier et chanter! «Si vous nous réinvitez, nous vous promettons de ramener le troisième p’tit cochon!», a lancé Cilman.

En livrant un concert à la fois rempli d’émotion, d’humanité, de simplicité et d’humour, Young@Heart a assurément fait grandir les spectateurs présents en leur montrant qu’il fallait savourer la vie pendant qu’elle passait et surtout ne pas se plaindre de nos petits bobos souvent bien insignifiants.

Liste non-exhaustive des chansons interprétées par Young@Heart:

You Can’t Always Get What You Want (Rolling Stones)
Come As You Are (Nirvana)
Dancing In the Dark (Bruce Springsteen)
White Rabbit (Jefferson Airplane)
Don’t You Want Somebody to Love (Jefferson Airplane)
Purple Haze (Jimi Hendrix)
All We Have is Now (Flaming Lips)
Heaven (Talking Heads)
The Road to Nowhere (Talking Heads)

Entracte:

Stayin’ Alive (vidéo) (Bee Gees)
She’s Not There (The Zombies)
Please Send Me Someone to Love (Percy Mayfield)
Do Something Different
Cure For Pain (Morphine)
Waiting Room(Fugazi)
I Wanna Be Sedated (The Ramones)
I Want You Back (The Jackson 5)
Man In the Mirror (Michael Jackson)
Changes (Gordon Lightfoot)
I’m So Tired (The Beatles)
Long May You Run (Neil Young)
A Case of You (Joni Mitchell)
Takin' Care of Business (Bachman-Turner Overdrive)
Lindberg (Robert Charlebois)
Les trois p’tits cochons (Dan Bigras)
Take A Walk on the Wild Side (Lou Reed)

Rappel:

Yes We Can Can (Pointer Sisters)
Forever Young (Bob Dylan)

< back to Press & Reviews